Les fruits et légumes

Print Friendly, PDF & Email

Dans les approches traditionnelles du Raw Feeding, vous trouverez beaucoup d’adeptes du zéro fruits et légumes, toujours en réponse au sempiternel argument du chien carnivore qui ne serait pas équipé pour digérer les végétaux d’une part, et qui n’en tirerait aucun profit d’autre part.

Je considère qu’il s’agit là d’une grossière erreur.

1. Les phyto nutriments

Par définition, “phyto” signifie plante. Il s’agit donc de nutriments que l’on retrouve spécifiquement dans les végétaux, et qu’il est donc impossible de fournir à travers les produits carnés. Parmi les plus familiers à notre oreille, on compte les caroténoïdes, la lutéine, les flavonoïdes… Bien qu’ils ne soient pas essentiels à la survie de n’importe quelle espèce, à l’inverse des vitamines et des minéraux, ils possèdes des bienfaits santé dont il serait dommage de se priver pour soi ou pour son chien.

Nous savons que nos chiens ne sont pas épargnés par le stress oxydatif occasionné par toutes les agressions environnementales auxquelles ils sont confrontés. Certains phyto nutriments sont anti-oxydants, ce qui signifie qu’ils peuvent combattre ce stress oxydatif qui peut mener à long terme à des inflammations chroniques, voire à des cancers : c’est le cas par exemple des caroténoïdes ou des flavonoïdes. Certains autres comme par exemple les glucosinolates, que l’on retrouve dans les crucifères (Brocoli mon amour), auraient des propriétés anti oxydantes, anti fongiques et anti bactériennes.

2. Les vitamines et minéraux

Et oui… n’en déplaise, les fruits et les légumes sont une excellente source de vitamines et minéraux. Si vous avez lu mon analyse d’une gamelle 45/45/5/5, vous comprendrez que ce n’est pas du luxe de chercher des sources naturelles de vitamines et minéraux pour équilibrer la gamelle de votre chien. Et puisque la viande à elle seule ne peut pas remplir ce rôle, il nous reste deux options:

  • Les suppléments
  • Les légumes et les fruits

Attention, les fruits et légumes ne peuvent pas non plus à eux tous seuls tout régler, mais ils peuvent offrir une source minérale et vitaminique non négligeable, notamment en vitamine C, en vitamine K, calcium ou en potassium.

3. Les fibres

Les fibres sont INDISPENSABLES au bon fonctionnement intestinal. D’une part pour une raison purement fonctionnelle. Elle permettent de faciliter l’évacuation des selles (et quand on voit les ratios 50/50 viande os charnu, ce n’est pas du luxe). Mais surtout, elles jouent un rôle dans la bonne santé du microbiote de votre chien.

Vous avez certainement du lire plus d’une fois les bienfaits des probiotiques, entendre parler de “bonnes bactéries”… Tout ça n’est possible que si ces bonnes bactéries sont bien traitées, et quand je dis bien traitées, je devrais dire, bien nourries. Les fibres constituent la nourriture des bonnes bactéries de votre chien. Si ces dernières n’ont rien à se mettre sous la dent, elles ne pourront pas prospérer dans l’intestin, et avec les connaissances que nous avons aujourd’hui sur l’importance de la santé de la flore intestinale, nous pouvons bien admettre que tout ceci peut poser de gros problèmes.

Sauvez une bactérie, donnez des légumes 🙂

 

Pour finir, que vous les donniez crus en purée ou cuits, peu importe. Donnez des fruits et légumes à votre chien !