Print Friendly, PDF & Email

Les huiles apportées dans la ration pourront être d’origine végétale et d’origine animale. Bien entendu, elles sont toutes bénéfiques mais n’apportent pas les mêmes choses. Allons voir ça de plus près afin de les utiliser au mieux. Les lipides sont indispensables car ils permettent de véhiculer les vitamines liposolubles et de faciliter leur absorption (vitamines A, D, E, K).

Certains lipides sont appelés « acides gras essentiels » et comme leur nom l’indique, ils sont… essentiels pour différents processus métaboliques:

  • Acide linoléique (oméga 6)
  • Acide alpha-linoléique (oméga3)
  • Acide arachidonique (essentiel pour les chats)
  • EPA/DHA qui sont des acides gras oméga3 à chaîne très longue que l’on trouve principalement dans les poissons gras ou crustacés type Krill

Il est à noter que les huiles riches en oméga3 s’oxydent facilement au contact de l’air. Ainsi, il est préférable de les conserver au réfrigérateur et de favoriser les petits conditionnements.

 

Voici quelques propriétés intéressantes d’autres huiles.

Huiles riches en vitamine E et K

  • Tournesol: vitamine E 58.3mg/100g | vitamine K1 5.4µg/100g
  • Germe de blé: vitamine E 149mg/100g | vitamine K1 24.7µg/100g

Huile de coco:

  • Acide oléique (oméga 9): 5.8g/100g
  • Acide linoléique (omega 6): 1.8g/100g
  • Acide laurique : 44.6g/100g

Elle est intéressante surtout en usage externe, ou modérément en usage interne. Pourquoi modérément alors qu’on en fait tant l’éloge ? Simplement parce qu’elle ne doit en aucun cas se substituer aux huiles de poisson et aux huiles végétales qui apportent EPA, DHA et acides gras essentiels. De ce fait, l’apporter en trop grande quantité augmentera considérablement l’énergie de la ration. En usage externe, elle est très utile pour les sécheresses, levures, affections bactériennes bénignes.

Huile de pépin de courge

Elle est intéressante en cure pour ses propriétés vermifuge. Le Dr Pierre May recommande 3ml/10kg par jour pendant 3 jours autour de la pleine lune.

IMPORTANT

Les huiles apportent des acides gras essentiels. Cependant, ces acides gras sont sensibles à l’oxydation. L’apport d’acides gras w6 et w3 devra toujours être mis en relation avec la quantité de vitamine E distribuée, afin d’en limiter leur oxydation et protéger l’organisme des radicaux libres et du stress oxydatif.