Les abats

Print Friendly, PDF & Email

Les abats dans un régime BARF

S’il est vrai que les abats sont plus riches en certains nutriments que la viande musculaire et le poisson, il ne faut pas cependant les utiliser en excès. 

Voici les principaux abats qu’il est possible de trouver dans nos supermarchés:

  • Le foie
  • Les rognons
  • La cervelle
  • Le coeur
Ratios, quantité, musculaire, filtrant…. Comment s’y retrouver ?

Les méthodes classiques de BARF préconisent 10% d’abats dans la ration totale, dont 5% de foie. On se rend compte que donner 5% de foie est un peu trop élevé compte tenu de la forte teneur en vitamine A qui excède de façon assez importante les doses recommandées (sans pour autant être toxiques). On recommande dans le cadre du PMR+ la répartition suivante:

  • 3% de foie
  • 7% autre abat

Cette répartition vous permet de garder une marge de sécurité quant à la vitamine A.

Le foie sera votre meilleure chance d’avoir un apport en cuivre à condition de bien le choisir. Les meilleurs apports sont le foie de veau et le foie d’agneau. Si vous ne voulez ou pouvez pas en acheter, il est fort probable qu’une supplémentation en cuivre soit nécessaire.

Pour l’autre abat, vous pouvez choisir à peu près tout ! Les abats de bœuf auront une meilleure chance d’apporter suffisamment de zinc, et de vous donner un ratio Zinc/Cuivre correct. La rate et le cœur sont les plus performants en terme de zinc !

Pour rappel: le ratio Zn/Cu est important car ces deux nutriments interagissent ensemble et le zinc diminue l’absorption du cuivre. Si la quantité de zinc est trop importante par rapport au cuivre, cela pourra mener à des carences à long terme. Le ratio idéal est compris entre 8 et 18. Il est obtenu en divisant la quantité de zinc par la quantité de cuivre.